8 mai infos dernières minutes

Le 8 mai au Pont de Savines à 11 h puis à 13 h au Muscéoscope du barrage, venez nombreux sous peut être un peu de pluie ou pas.

Venez nombreux résister à la privatisation des biens communs que sont nos barrages. Une victoire est possible, le mouvement dans les Alpes commence à émerger, les médias seront là, mercredi peut être une journée qui fait barrage….

Venez montrer que les montagnards ont de la détermination, des parapluies, des pulls, du vin chaud, du café et de la résistance….

Demain mardi à 15 h a la cabane des eysanièreste des flys a diffusser..

Venez faire résistance à la privatisation des barrages:

http://www.privatisation-barrages.fr/8-mai-2019-serre-poncon-resistance

Infos dernières minutes:

Ils vendent les barrages fait  par nos grands parents,
Comme ils vendront l’eau,
Prêts à troquer leurs mères,
Ces salauds…

Ils vendent les aéroports, les jeux,
Et ils sont capables,
Pour s’enrichir de brev’ter,
Les couleurs et l’oxygène.

Ils vendent aux plus offrants.
Mais n’offrent rien, jamais d’cadeaux,
Sauf pour un abonnement de bienvenu
A tous leur pipeau

Ils vendent tous les combats d’hier,
Les acquis des grands-pères ;
Ils vendent tous les progrès passés
Et leurs vieilles maladies,
Ne dévoilent jamais les secrets
De leurs vieilles pharmacies.

Ils vendent la solidarité,
La sécu, l’école, la retraite
Préfèrent la charité,
Ont inventé l’humanitaire.

Ils vendent coûte que coûte
Tout c’qui leur coûte et même l’écoute ;
Vendent tous les engagements
Même les mots, leur langage ment .

Ils vendent à coup d’publicité,
Des espoirs sans lend’mains
Au public des présidents
A qui ils ont lié les mains.

Ils vendent la peau de l’homme,
Et bien avant de l’avoir tué ;
L’abeille, le singe et l’orne,
Sont des espèces du temps passé.

Ils vendent de vieilles constitutions
Aussi malades que leurs systèmes ;
Ils condamnent la contestation,
Dans des tribunaux qu’ils enchaînent.

Ils bradent depuis toujours
Le travail des travailleurs ;
Ont vendu nos vieux jours,
Des mouroirs privé comme dernière demeure.

Ils ont vendu la signification,
Du mot public,
Celui qui s’oppose aux lois de l’argent
Est archaïque.

Ils vendent le devenir,
De nos enfants et leur liberté ;
Les forêts séculaires
Y’a plus d’endroits où se cacher.

Ils vendent des armes,
A des pétrolier fanatisés ;
Ils vendent aux élites corrompues
Le pouvoir d’informer,
Des bouquets satellites
Remplis d’épines empoisonnées.

Ils vendent l’esprit critique
A quelques philosophes mondains,
Les chiens de garde de la pensée unique
Aboient pour rien.

Ils vendent, ils crient
« Soldons ! », « Cédons ! »,
Qu’importe les périodes,

Ils vendent même la pluie!
Ils vendent même la pluie!

Mais nous résisterons,
Nous résisterons,
Total, Engie  et les autres veulent nos barrages,
Ils nous vendront l’eau, manipuleront les cours de l’électricité,
Leur confier de nos barrages la sécurité
Quand avec le réchauffement climatique tout devient compliqué ?

AZF, l’Erika rappelle toi on est pas fou
Autant prendre comme nou-nou Marc Dutroux
La construction des barrages fut aussi un sacrifice de nos grands parents,
Difficile pour eux de la vallée…
Un sacrifice pour arroser la Provence, pas pour arroser des multinationales

Nous résisterons,  et rappelez- vous en ce 8 mai que dans les montagnes, le mot résistance n’est pas un vain mot….

Remix de Petiot”Ils vendent tout”